ek
 

ADRIEN PICHOL | Promo 2006 | FONDATEUR DE L’AGENCE REALITY AND FANTASY

Que retiens-tu de tes études à l'École Bleue ?

Je cherchais une école avec une double formation, architecture intérieure et design. Le cursus me correspondait parfaitement et je garde un excellent souvenir des échanges que nous avions avec les professeurs et la direction.

J'ai particulièrement apprécié le dynamisme de l'école, toujours en renouvellement en proposant de nouveaux workshops, des rencontres professionnelles, des concours… Le rythme de travail était soutenu et nous y passions beaucoup de temps. C'était devenu une deuxième maison, avec une ambiance et une entraide forte entre les élèves.

Quels rapports gardes-tu avec l’école ?

Depuis mon retour à Paris, j'ai retrouvé certains anciens élèves et je me suis rapproché de l'école pour m'investir dans le LAAB, l’association des anciens élèves. Que nous soyons salariés, freelance ou céateur d'entreprise, nous avons toujours ce besoin de partager les informations, de nous rencontrer, d'échanger, de participer à des événements...
Le LAAB doit vraiment faire cette passerelle entre la vie à l'école et la vie professionnelle, pour que l'entraide perdure. J'invite ceux qui ne sont pas encore adhérents à nous rejoindre!
J'ai également eu le plaisir de participer au jury des diplôme 2016, dix ans jour pour jour après mon diplôme !
Le niveau a vraiment progressé. La double formation qui m'avait attirée à l'époque est devenue une formation de design global à part entière, ce qui ouvre encore plus de possibilités aux étudiants pour leurs parcours professionnels.

Comment a démarré ton parcours professionnelle ?

Il a démarré en Suisse à Lausanne, dans un grand bureau de 100 collaborateurs. Il y avait un pôle architecture intérieure, un pôle concours, design, suivi de chantier… J'ai eu la chance de parcourir ces différents pôles et de participer à différents types de projets très variés. J'ai vraiment pris conscience que notre métier avait des frontières très mobiles et que ma formation me permettait de les repousser au maximum. Cette première expérience a été très formatrice.

Quel chemin as-tu parcouru depuis ? Où en es-tu aujourd'hui ?

J'ai ensuite exploré les frontières au sens propre du terme. J'ai quitté la Suisse pour un peu plus d'aventure du côté de l'Asie et de l'Océanie. Je suis parti découvrir l'Asie du Sud-Est puis la Chine en 2010 lors de l'Exposition Universelle de Shanghai. Le hasard a fait qu'Alexandre Dubreuil, un ami de promo, était de passage en Chine à cette période pour son travail. Il m'a proposé de le rejoindre pour voir les projets de design en cours de conception et de fabrication dont il était en charge. On a fini par travailler ensemble en Chine, sur le nouveau concept store de la marque de design pour laquelle il travaillait. Ce fut ma première expérience en tant qu'indépendant.

Je suis ensuite parti travailler en Australie, en temps que designer mobilier à Perth, puis à Sydney en temps qu'architecte d'intérieur freelance dans plusieurs agences. Cette aventure a duré 3 ans, avec beaucoup de rencontres, de projets, de cultures différentes et toujours plus d’envies ! Je suis rentré en France avec le désir de poursuivre mon parcours indépendant et l'agence « Reality & Fantasy Design » est née. Spécialisée dans la création de concept retail, l'agence a eu la chance de démarrer avec un beau concept de fromagerie. Idéal pour une première expérience française ! Depuis, l'agence progresse et se diversifie. Nous travaillons maintenant à deux, avec des freelance qui renforcent l'équipe régulièrement. Nous faisons des projets de boutiques, de nombreux corner pour le secteur cosmétique, des bureaux, des écoles et dernièrement des centres dentaires. Nous concevons avec toujours le même désir de mettre en scène des métiers et des savoir-faire à travers des concepts expressifs et fonctionnels.

Quel projet de développement as-tu pour l'avenir ?

Poursuivre mon chemin et enrichir l'agence « RF Design » de nouvelles compétences et de nouvelles rencontres. Nous sommes toujours en recherche de nouveaux partenaires spécialisés dans des disciplines complémentaires comme la stratégie, l'identité, le merchandising, le digital... afin de fournir des réponses globales à nos clients.

Nous avons également à coeur de faire intervenir des artistes et de collaborer davantage avec des artisans spécifiques dans certains projets. Cela donne une autre dimension au projet et nous ouvre à d'autres points de vue.

Le mot de la fin ?

Rester ouvert et curieux ! Nous avons la chance de faire un métier riche et varié,
profitons-en !

 

Infos :

SITE WEB : rfdesign.fr

interview